LA PROVENCE - Payline gère vos paiements en ligne

Monext va bien et Didier Brouat, CCO, explique le succès en une phrase : "Pour les commerçants le paiement est stratégique et pour eux Monext est une boîte à outils, un moteur de simplicité" .

Façon de dire qu'entre l'instant où un client tape son code sur un terminal, un clavier d'ordinateur ou les touches de son smartphone, celui où il sera débité sur son compte bancaire et celui ou le commerçant sera crédité, c'est toute une chaîne d'opérations qui a été activée sans qu'on en mesure la complexité. Là est tout le savoir-faire de Monext, entreprise experte dans la gestion des paiements électroniques et des flux monétiques qui en découlent.

Un secteur tiré par l'essor du e-commerce, dont le rythme de croissance à deux chiffres a fait de la société aixoise un champion qui répond aux besoins de 150 établissements financiers et accompagne bien plus de 7 000 commerçants. Parmi lesquels Amazon, la Française des Jeux, Voyage Privé, le PMU, sans oublier l'incontournable grande distribution.

Des clients à qui Monext propose des solutions certes génériques, mais évolutives et adaptables au cas par cas. "Les objectifs sont essentiels : simplifier toujours et toujours les opérations pour raccourcir les délais, mais sans rompre avec l'impératif de sécurisation. C'est l'ADN de Monext qui est une société d'ingénieurs. Leur combat de tous les jours est le solide, le fonctionnel et le sûr" , martèle Didier Brouat. Pour cela, Monext développe trois domaines de compétences. Tout d'abord, les solutions de paiement, avec pour fer de lance Payline dédiée au e-commerce. "La solution a été lancée il y a dix ans, mais elle est appréciée. 8 acteurs sur 10 du e-commerce l'utilisent et la progression est de 24 % d'une année sur l'autre" .

Monext intervient ensuite au niveau de la pré-acquisition. En fait l'ordonnancement et le routage d'une série de flux et de données grâce à une plateforme spécialisée. Avec au coeur l'acceptation ou le refus du paiement en fonction de critères comme le plafond, la connaissance des clients, etc. Les banques en ligne sont le coeur de cible et parmi elles, la future Orange Bank.

Enfin, Monext est un champion de la "tokénisation". Si vous préférez, l'art de rendre anonyme des cartes, des codes iban ou encore des données téléphoniques. Là encore, il s'agit de sécuriser pour réduire les risques de fraudes. Mais le plus important est la capacité d'anticipation de Monext. Si Payline en est l'illustration, l'entreprise s'est aussi dotée des moyens de traiter la montée en puissance de la téléphonie mobile et du sans contact. "Nous en sommes à anticiper les comportements de la génération Z.

Autant vous dire qu'on est loin de l'écran !" , s'amuse Didier Brouat. "Nous sommes dans un environnement mouvant qu'il faut saisir en se posant les bonnes questions. Par exemple, nous cherchons à résoudre en ce moment le problème du paiement invisible parce que trop petit" . Une quête technologique qui pousse Monext à étoffer ses compétences. À ce jour, l'entreprise recrute 30 ingénieurs.